Tous les articles par Dégé

L’appel de 300 !

Se former pour enseigner : un droit, une exigence, une nécessité !

Contre la Grande Braderie de l’a Formation des Enseignants.

logo grande braderie FDE

Appel à la mobilisation pour une formation des enseignants universitaire et professionnelle, à la hauteur des besoins, pour défendre des conditions d’entrée dans le métier respectueuses des enseignants débutants et pour la réussite de tous les élèves. Texte initié par une assemblée générale de la Formation des enseignants, à Paris le 29 septembre 2018 et signé par 300 acteurs et actrices de la formation, personnels enseignants ou non enseignants. 

fde

La lire la suite sur www.change.org et associez votre signature aux acteurs de la Formation des Enseignants contre l’ubérisation de la formation.

EDito BA 128

EditoEdITo N° 128
“Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.”

Que de fausses innocences déclarées, de faux semblants pour devenir et parvenir au pouvoir, de violences policières aveugles pour ceux qui n’ont pas les moyens de se défendre, de passe-droits et de dénies, de mépris pour le commun et pour ceux qui gagnent leur vie par leur seul travail et pour ceux qui aimeraient bien mais qui n’y arrivent pas.
A l’heure où l’on nous promet soit des replâtrages purement esthétiques de nos conditions d’exercice, soit des lendemains qui déchantent, des sacrifices incontournables et une marchandisation des savoirs et de la cultures… Le pouvoir serait-il à ce prix ?
Aussi, il semble que l’idée d’enseigner des valeurs d’honnêteté, de probité puisse devenir une véritable gageure eu égard aux modèles promus à force de trompette de la renommée ou de déesses aux cents bouches…
Concrètement, pour le PPCR loin d’être parfait, il aura fallu voir janvier en mars, et le reste après les élections !
Pendant ce temps là, le SGEC bat la campagne pour soutirer… des moyens ? Oui certes, mais surtout des marges de manoeuvres de plus en plus importantes, pour ne garder que le bénéfice du contrat avec l’Etat et avoir les mains libres de faire n’importe quoi du moment que ça brille de loin et que ça puisse leurrer les “chalands”.

Pourtant, rien ne peut être considéré comme inéluctable, à moins que notre libre arbitre soit étouffé par les croyances de la pensée unique et les avatars de la langue de bois en formica vernis.
Notre quotidien professionnel ne se construit jamais réellement sans nous, si modeste que soit notre contribution ou notre posture, même si on tend à nous prendre pour des bibelots mobiliers, n’oublions pas que nous sommes des acteurs et que les instances de représentation et les structures institutionnelles ne s’usent que si l’on ne s’en sert pas !

Sommaire

  • Edito
  • L’Enseignement catholique est en campagne!
  • 8 mars, journée des droits des femmes
  • Elections TPE
  • Printemps de l’industrie
  • 1er degré  : CIDE     
  • Agricole
  • Personnels de droit privé
  • LSU, Voie professionnelle, laïcité, accidents du travail: PEF 146
  • Revalorisations?
  • Quizz sur le brevet

Lire le BA 128 en PDF ]

Edito BA 127

EditoLa course à la présidentielle est belle et bien lancée, et le concours de “plus libéral que moi tu meurs” bat son plein! La casse des droits est à l’honneur. Plus de flexibilité, et limitation du rôle des syndicats16 et s’appuyant sur l’aubaine de la Loi Travail !
Et la retraite? Plus tard ! La retraite est montrée comme un acquis qui plombe l’économie… Et puis, il y a les chômeurs, ainsi que les fonctionnaires !

Le coût économique immédiat est calculé de façon à bouc-émissariser les uns et générer du clivage dans une marche forcée vers la désocialisation. L’autre est forcément un danger surtout si il n’est pas magnifié par les faiseurs d’opinions.

Et pourtant, qui sont ces fonctionnaires? Les infirmières, les profs, les policiers, les magistrats, les agents de l’équipement, et tant d’autres, en fait ceux qui sont le ciment du vivre ensemble, de la santé, de l’éducation etc.

Tout cela est tellement facile à livrer en pâture pour récupérer les voix d’un vote populiste qui n’est pas un vote de classe… Il faut baisser les salaires des profs ? Le Rapport Longuet met en lumière le programme du candidat de la droite et du centre F. Fillon.

Annualisation et hausse du temps de travail sont au menu.

A force de gober des heures sup. pour pallier nos problèmes financiers, n’aurait-on pas ouvert la porte à ces propositions inacceptables?

A n’en pas douter, 2017  va être une année importante quant aux choix pour notre avenir….

En attendant, les vacances se profilent et la CGT enseignement Privé vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année!

Au Sommaire !

  • Edito            
  • Plan de formation
  • La CGT gagne en cassation
  • Le LSU
  • Réforme du Collège
  • Pisa
  • Rapport de l’Inspection Générale
  • 1er degré
  • Lycée Pro
  • PPCR  
  • Professeur-e-s documentalistes
  • Heures Supp
  • Epreuves anticipées et CHSCT
  • Laïcité au pied du sapin
  • Coin culture : La Sociale !

[lire la suite du BA 127] 

Edito BA126

EditoCes derniers temps, quelque soit leur bord, des personnages politiques arborent des idées pré-conçues caricaturales sur l’éducation au travers des médias…  Des idées…  surtout sur la façon de faire des économies sur le dos de l’éducation ! Nos experts du nivellement par le bas, n’hésitent pas à prôner de nouveaux modèles basés sur des mythes d’employabilité renonçant à toute culture humaniste.

A l’heure où se profilent les élections, on ressort les vieilles marottes bassement démagogiques ; chers enseignants,  n’aviez-vous pas remarqué que vous ne travaillez que 6 mois de l’année ?  (N. Sarkozy, France Inter, le 18 octobre 2016). Paresseux.

Et ce n’est que le début ! Jusqu’où iront-ils pour vendre des mirages à de futurs électeurs qu’ils considèrent comme des ovins prêts à tout brouter ? Et nous assistons grâce à des médias serviles à une superbe surenchère ; par exemple, à l’annonce de la future casse du statut de fonctionnaire !!!

Dans l’Éducation, l’autonomie des établissements se concrétise de jour en jour ; comme si améliorer le système ne pouvait passer que par la mise en concurrence des personnels et le développement des modes de gouvernance reposant sur la défiance et les pressions. Si certains syndicats complaisants ont accepté de telles visions de ce qu’ils considèrent comme  progrès, ce n’est pas la position de la CGT.

Comme dans tous les secteurs d’activité, nous nous devons de continuer à mobiliser nos énergies à combattre les réformes qui introduisent toujours plus d’arbitraire, de flexibilité, de précarité dans le monde du travail. Cultivons nos solidarités, soyons les grains de sables de ces perspectives régressives, résistons !  


L’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde »  – Nelson Mandela


Sommaire                               

  • Commission Académique de l’Education Nationale (CAEN)
  • Enseignement Professionnel: l’apprentissage encore et encore!
  • 1er degré
  • Migrants: n’opposons pas les misères, combattons-les!
  • Réforme du collège
  • 60 000 postes en plus, qu’en est-il exactement?
  • Personnels OGEC
  • Parcours Professionnels Carrières et Rémunérations (PPCR)
  • Criminalisation de l’action syndicale

[lire la suite du BA 126] 07

Edito BA 125

EditoAprès la journée du 8 septembre, contre la réforme du collège, pour une réelle prise en compte de nos conditions de travail et pour la revalorisation de nos salaires, il est impératif de relancer le mouvement contre la Loi “Travail”.

L’été aura beau être passé par là, l’inversion de la hiérarchie des normes est toujours un régrès social ! Le gouvernement ne donne aucune solution de financement pour le compte personnel d’activité, etc.

Alors soyons nombreux jeudi 15 septembre, à l’appel de l’intersyndicale, il ne faut pas se laisser tondre avant l’hiver, il ne faut pas laisser un gouvernement qui se revendique de gauche faire ce que la droite n’a pas osé faire jusque là. Baisser les bras et laisser faire, serait prendre la responsabilité de dilapider les conquêtes sociales que nos aînés ont conquis durement pour nous.

Dans l’instant, l’expression de la rue doit être forte, nous aurons le poids que nous nous donnerons !

Rassemblements et manifestations du 15 septembre

  • Charente:
    • Angoulême: 10h30 devant la gare puis barbecue revendicatif Place du Champs de Mars    tract de la Charente
    • Cognac: manifestation à 17h30 Place de la sous-préfecture.
  • Charente-Maritime:
    • La Rochelle: manifestation à 10h devant la gare. tract La Rochelle
    • Saintes: rassemblement à 10h30 devant le Palais de Justice. tract Saintes
    • Rochefort:
  • Deux-Sèvres: tract Deux-Sèvres
    • Niort: manifestation à 11h30, place de la Brèche.
    • Thouars: manifestation à 10h30 devant le théâtre
  • Vienne:  tract Vienne
    • Manifestation (intersyndicale), départ 14h00 Bd de Lattre de Tassigny

à Poitiers (face aux Feuillants) jusqu’à la Préfecture. 12h00 pique-nique collectif restauration proposée par les syndicats.

[lire la suite du BA 125]