Archives pour la catégorie Concrêtement

Manif nationale Loi Travail 14 juin [orga]

DSCN3866Loi travail 14 juin 2016 manisfestion national à PARIS

Organisation

  • En charente : Le déplacement se fera en TGV au départ de la gare d’Angoulême et arrivée à Montparnasse, puis transfert vers Place d’Italie pour la manifestation
    • Aller : départ 6h35 arrivée à Paris 9h28 – Retour : 19h43 arrivée à Angoulême à 22h28
    • Pour vous inscrire contactez le 06 11 64 03 46 ou dauriacpdr@gmail.com
  • En Charente maritime : L’Union Départementale CGT a réservé 3 cars.
    • Départs de : – Saintes à 5 h parc des expositions -Rochefort à 5 h derrière Conforama – La Rochelle à 5 h esplanade des parcs. Pour une arrivée vers 12 heures à Paris.
    • Pour le retour départ Paris à 18 heures pour une arrivée prévue vers 1 heure du matin.
    • Il reste des places, vous pouvez nous faire remonter les inscriptions avec les noms, prénoms, portable, entreprise.  Tel UD 17 :  05 46 41 63 33  courriel ud-cgt.17@wanadoo.fr
  • Dans les deux Sèvres : Le voyage se fait en bus aux points de départ suivants :
    • NIORT – 6 H 30 Devant l’UD – 8, rue Joseph Cugnot
    • BRESSUIRE – 6 H 30 Place de la Gare
    • THOUARS – 7 H 00 Place Lavault
    • Pour vous inscrire, merci de contacter très vite : L’UD CGT 79 :  Tel 05.49.09.02.39  Courriel : ud79@cgt.fr
  • Dans la Vienne : L’UD-CGT PRENDRA EN CHARGE LE VOYAGE ET LE FINANCEMENT DE DEUX BUS POUR LA MANIFESTATION LE 14 JUIN A PARIS.
    • INSCRIPTION DES MAINTENANT PAR MAIL, NOM,PRENOM, SYNDICAT.   ud86.cgt@orange.fr

Mouvement rentrée 2015

ImportantPour tous les maîtres ayant un contrat définitif et qui envisagent de demander une mutation (intra et inter-académies) ainsi que pour ceux titulaires d’un contrat provisoire et qui vont faire une demande de premier emploi en contrat définitif, les dossiers sont à retirer auprès des chefs d’établissements et à retourner avant le 17 janvier.

nota : Pour les maîtres en demande de réemploi, s’adresser directement au secrétariat de la CAE pour retirer le dossier.

Attention à bien respecter les délais et à rendre des dossiers complets.

Lettre ouverte aux personnels de la structure Ecole-Collège Saint Gauthier de Confolens

Suite à la décision de fermeture par le Conseil de Tutelle de Charente de la structure Ecole-Collège Saint Gauthier de Confolens nous tenons à informer tous les personnels (enseignants et personnels OGEC).

Personnel enseignant

Le CODIEC de Charente rappelle que « les enseignants titulaires seront prioritaires lors du mouvement de l’emploi pour leur assurer un poste à la rentrée 2014 ». Nous tenons à rappeler que dans une telle situation ces enseignants doivent être déclarés aux instances administratives, par le chef d’établissement, « en perte de contrat ou d’heures ». Mais une « priorité » comme l’affirment les textes n’est pas une obligation de solution ni une obligation de proximité, comme cela s’est passé récemment dans notre région dans l’agri (les solutions trouvées ont fait de la casse humainement, financièrement, professionnellement)

la cgt rappelle qu’une fermeture entraîne une résiliation du contrat d’association de l’établissement, mais aussi de chacun des enseignants

dans ce cas parle décret 70-795 : en effet l’article 7 les enseignant ont la possibilité de demander son intégration dans les cadres de l’enseignement public.

La CGT est disponible pour soutenir toute demande d’intégration.

Personnels OGEC

Quand aux  personnels OGEC en CDI, eux subiront de plein fouet un licenciement économique dans un contexte de chômage inégalé dans la région.

Malgré des propos qui se veulent rassurants« L’OGEC de Saint Gauthier devra rechercher auprès des autres OGEC si des postes peuvent leur être proposés » ,

il faut être très clair, une fois de plus des situations précédentes nous l’ont bien montré, la « solidarité » entre ogec n’engage personne puisqu’aucune obligation ne s’impose au réseau des OGEC.

Il ne faut pas être grand clerc pour dire que cela n’ouvrira une fois de plus sur aucun reclassement !

La CGT a fait la proposition de créer des commissions régionales de l’emploi afin de proposer aux salariés OGEC licenciés pour motif économique ou pour restructuration, des postes dans le réseau lié à la convention collective en tenant compte du lieu de résidence

Nous tenons à rappeler que cette proposition a été rejetée lors des négociations nationales par les représentants des OGEC, mais aussi par les autres syndicats !

Nous invitons les personnels OGEC à se concerter et à débattre entre eux

la cgt est disponible pour les accompagner dans la construction de solutions :

Nos remarques et propositions

Par ailleurs nous ne pouvons que dénoncer la façon dont sont traités les plus précaires dans l’enseignement catholique qu’ils soient enseignants délégués ou personnels en contrats aidés, même s’ils avaient des projets professionnels en perspective.

La CGT rappelle sa revendication d’une fonctionnarisation de tous les personnels qui le souhaiteraient (enseignants mais aussi personnels OGEC), cette proposition prend tout son sens concret dans une telle situation. Une intégration d’établissement peut toujours être mise en œuvre comme cela se passe à Nantes.

L’action syndicale permet de revendiquer des transformations profondes…
Mais dans l’immédiat les licenciés, fins de contrat ou autres recasés tant bien que mal sont dans l’urgence,
ils peuvent compter sur la CGT pour construire des solutions avec eux.

 

Mutations dans le 1er Degré

Enseignants du 1er degré, la période des mutations est ouverte. Vous pouvez consulter la liste des postes au mouvement en Poitou-Charentes à l’adresse suivantes: extranet.ec-poitou-charentes.fr .

Des représentants du SNEIP-CGT sont présents à toutes les Commissions InterDiocésaines de l’Emploi.

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez que nous suivions votre dossier ou pour toute autre question relative au mouvement des maîtres.

27 septembre 2011 – Communiqué de presse

Communiqué de presse

Tous les syndicats de l’enseignement privé appellent à défendre leur avenir et à participer à l’action mardi 27 septembre 2011 (voir le communiqué de presse national et intersyndical du 8 septembre 2011 : « Zéro retraits d’emplois pour la rentrée 2012 »).

L’intersyndicale s’oppose aux nouvelles suppressions d’emploi programmées aussi dans l’enseignement privé sur l’académie de Potiers à la rentrée 2012 et à leurs conséquences désastreuses : après l’équivalent de 53 postes supprimés (c’est à dire un nombre bien supérieur d’enseignants impactés) à la rentrée 2011, les perspectives pour 2012 sont encore pires !

L’intersyndicale réaffirme sa vive opposition à la politique de l’Enseignement catholique qui « comprend et accepte d’accompagner » la politique gouvernementale et appelle à intervenir contre (…) les propositions faites par les instances de l’enseignement privé.

En l’occurrence, la CGT  dénonce très vivement tous les aménagements actuels effectués sans validation par le rectorat et qui ne respectent donc pas la loi Debré, référence de la situation actuelle de l’enseignement privé.

Nous dénonçons aussi tous les regroupements anti-pédagogiques ou les horaires incomplets qui détériorent très fortement les conditions d’enseignement pour les élèves et les conditions de travail des enseignants.

Nous dénonçons encore les établissements qui mettent en œuvre des séquences de 50 ou 45 minutes avec « capitulation » du reliquat pour des activités propres à l’établissement dont des enseignements non déclarés au rectorat.

Nous demandons au rectorat de condamner ces pratiques et de tout mettre en œuvre pour un retour rapide à une situation réglementaire.

Nous incitons les enseignants, qui constatent des distorsions entre leur emploi du temps et les heures déclarées, à se faire rémunérer les heures effectivement faites ou à refuser les activités diverses imposées et non déclarées : un travail bénévole ne peut être imposé et ne peut être que volontaire.

 Nous appelons les enseignants à refuser tous ces aménagements dont l’affichage pédagogique n’est qu’un alibi pour faire passer les réductions gouvernementales successives.

Nous appelons, avec l’intersyndicale du privé et avec tous les syndicats du public, tous les personnels des établissements d’enseignement privés à défendre leur avenir en participant à la journée du 27 septembre dans l’Éducation nationale et dans l’Enseignement agricole.

Poitiers, le 22 septembre 2011