Edito BA 127

EditoLa course à la présidentielle est belle et bien lancée, et le concours de “plus libéral que moi tu meurs” bat son plein! La casse des droits est à l’honneur. Plus de flexibilité, et limitation du rôle des syndicats16 et s’appuyant sur l’aubaine de la Loi Travail !
Et la retraite? Plus tard ! La retraite est montrée comme un acquis qui plombe l’économie… Et puis, il y a les chômeurs, ainsi que les fonctionnaires !

Le coût économique immédiat est calculé de façon à bouc-émissariser les uns et générer du clivage dans une marche forcée vers la désocialisation. L’autre est forcément un danger surtout si il n’est pas magnifié par les faiseurs d’opinions.

Et pourtant, qui sont ces fonctionnaires? Les infirmières, les profs, les policiers, les magistrats, les agents de l’équipement, et tant d’autres, en fait ceux qui sont le ciment du vivre ensemble, de la santé, de l’éducation etc.

Tout cela est tellement facile à livrer en pâture pour récupérer les voix d’un vote populiste qui n’est pas un vote de classe… Il faut baisser les salaires des profs ? Le Rapport Longuet met en lumière le programme du candidat de la droite et du centre F. Fillon.

Annualisation et hausse du temps de travail sont au menu.

A force de gober des heures sup. pour pallier nos problèmes financiers, n’aurait-on pas ouvert la porte à ces propositions inacceptables?

A n’en pas douter, 2017  va être une année importante quant aux choix pour notre avenir….

En attendant, les vacances se profilent et la CGT enseignement Privé vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année!

Au Sommaire !

  • Edito            
  • Plan de formation
  • La CGT gagne en cassation
  • Le LSU
  • Réforme du Collège
  • Pisa
  • Rapport de l’Inspection Générale
  • 1er degré
  • Lycée Pro
  • PPCR  
  • Professeur-e-s documentalistes
  • Heures Supp
  • Epreuves anticipées et CHSCT
  • Laïcité au pied du sapin
  • Coin culture : La Sociale !

[lire la suite du BA 127]