Archives du mot-clé Apprentissage

REFORME DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

Edito BA126

EditoCes derniers temps, quelque soit leur bord, des personnages politiques arborent des idées pré-conçues caricaturales sur l’éducation au travers des médias…  Des idées…  surtout sur la façon de faire des économies sur le dos de l’éducation ! Nos experts du nivellement par le bas, n’hésitent pas à prôner de nouveaux modèles basés sur des mythes d’employabilité renonçant à toute culture humaniste.

A l’heure où se profilent les élections, on ressort les vieilles marottes bassement démagogiques ; chers enseignants,  n’aviez-vous pas remarqué que vous ne travaillez que 6 mois de l’année ?  (N. Sarkozy, France Inter, le 18 octobre 2016). Paresseux.

Et ce n’est que le début ! Jusqu’où iront-ils pour vendre des mirages à de futurs électeurs qu’ils considèrent comme des ovins prêts à tout brouter ? Et nous assistons grâce à des médias serviles à une superbe surenchère ; par exemple, à l’annonce de la future casse du statut de fonctionnaire !!!

Dans l’Éducation, l’autonomie des établissements se concrétise de jour en jour ; comme si améliorer le système ne pouvait passer que par la mise en concurrence des personnels et le développement des modes de gouvernance reposant sur la défiance et les pressions. Si certains syndicats complaisants ont accepté de telles visions de ce qu’ils considèrent comme  progrès, ce n’est pas la position de la CGT.

Comme dans tous les secteurs d’activité, nous nous devons de continuer à mobiliser nos énergies à combattre les réformes qui introduisent toujours plus d’arbitraire, de flexibilité, de précarité dans le monde du travail. Cultivons nos solidarités, soyons les grains de sables de ces perspectives régressives, résistons !  


L’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde »  – Nelson Mandela


Sommaire                               

  • Commission Académique de l’Education Nationale (CAEN)
  • Enseignement Professionnel: l’apprentissage encore et encore!
  • 1er degré
  • Migrants: n’opposons pas les misères, combattons-les!
  • Réforme du collège
  • 60 000 postes en plus, qu’en est-il exactement?
  • Personnels OGEC
  • Parcours Professionnels Carrières et Rémunérations (PPCR)
  • Criminalisation de l’action syndicale

[lire la suite du BA 126] 07

Edito BA119

Mots clés : Mobilisation, 9 mars, Code du Travail, réforme du collège, Merci Patron, Apprentissage, livret scolaire

EditoéDit0

Droit du travail en danger !

Depuis la publication du projet de réforme du Code du Travail, les réactiondroit du travails pleuvent, avec en premier lieu les félicitations du Medef. On pouvait s’attendre à des surprises de la part d’un gouvernement qui se dit toujours de gauche mais qui n’a apparemment d’yeux et d’oreilles que pour les sirènes du néolibéralisme.

Comme certains ont pu l’écriture, c’est une “Gattazstrophe”.

Comme l’a dit dans l’Hémicycle le député communiste Gaby Charroux, c’est la “flexiprécarité généralisée”.

En effet, sans coup férir, on nous propose dans un premier temps avec un 49.3 sur la tempe de supprimer les droits acquis des salariés tout en prétendant que c’est pour leur bien…

“Ayez moins de droits, vous aurez du travail !”

C’est à peu de chose près la berceuse incessante que nous serine la déesse aux cent bouches et les marionnettistes de bazar qui font leurs petites affaires en creusant chaque jour un fossé entre les péquins moyens que nous sommes  et eux qui s’autorisent à penser et à imposer une gouvernance dure et impitoyable. Comment peut-on croire qu’en déshabillant le droit du travail dont les règles ont été acquises suite à des rapports des force difficiles, on ouvrira le monde du travail vers des horizons plus cléments?

Apparemment, ni l’UNSA, ni la CFDT n’appelleront à la mobilisation le 9 mars, afin de ne pas contrarier Matignon qui une fois de plus sifflote quelques promesses.

Des promesses ? Chacun sait qu’elles n’engageront une fois de plus que ceux qui veulent bien les entendre.

Un peu comme la réforme du collège pour laquelle les syndicats dits réformistes découvrent que tout ne va pas se passer comme c’était annoncé…

Alors tous dans la rue le 9 mars, soyons le plus possible à nous mobiliser pour rejeter le projet de réforme du Code du travail!

[Lire le BA 119 …]

éDiTo BA 103

Votez ou passez à table ?

le bon mouton
Votez Cgt ou passez à table ?

Après des vacances bien méritées, la période s’annonce chargée pour beaucoup d’entre nous: dernières évaluations du trimestre, bulletins et conseils de classe seront là pour occuper nos journées.

Cette période sera aussi intense par cause d’élections professionnelles, du 27 novembre au 4 décembre. Ce sera l’occasion de vous exprimer et de confirmer la confiance que vous portez aux membres du SNEIP-CGT dans l’Académie pour vous défendre et pour faire valoir vos droits.

Mais attention : au 23 octobre, au niveau national, seuls 7% des électeurs avaient créé leur espace électeur !

Cette étape est pourtant indispensable pour pouvoir voter entre le 27 novembre et le 4 décembre.

 Votre représentation, c’est l’avenir de votre métier.


Mots clé du BA 103

élections, retraite, ircantec, non-titulaires, HSA, actions sociales, formation, frais, RSN, apprentissage, AECE, rencontre MEN,DPE3, calendrier CIDE et CAE, PE Hors Classe


 [Lire le BA 103 dans son intégralité] 

 

L’apprentissage : le miroir aux alouettes !

LP – Apprentissage

 Le 19 septembre, le Président de la République a une nouvelle fois fait l’apologie de l’apprentissage qui doit guérir tous les maux de notre enseignement professionnel.

Cette jolie mélopée nous a déjà été maintes fois susurrée par le Medef, alors que la réalité est on le sait tout autre ; les différentes études réalisées par le CEREQ le montrent, 7 mois après leur sortie, 54% seulement des jeunes titulaires d’un CAP par apprentissage  ont trouvé un emploi. Le taux de rupture en cours de contrat est d’environ 34% (impressionnant !) .

Au final, comme l’a écrit la confédération CGT à l’issue de cette conférence, seulement 27% des jeunes entrés en CAP par apprentissage vont à l’emploi!…

Pour plus d’info : [4 pages UNSEN pdf] et aussi : « Développement de l’apprentissage : la CGT Educ’action dit non ! » [Art. UNSEN 22/09]

éDiTO – BA 102

L’addition, s’il vous plaît !

Commençons par une bonne nouvelle : le nombre de millionnaires en France devrait augmenter de 70 % ces 5 prochaines années !*

Avec un point d’indice gelé depuis 4 ans et un socle commun nouvelle formule enrichi à la pseudo concertation, avec des compétences pour formater les élèves au monde d’une entreprise de papier pendant qu’on délocalise et qu’on démembre tout ce qui peut socialiser, avec un lycée professionnel que l’on distille doucement à la sauce apprentissage, histoire de produire une main d’oeuvre docile et pas trop chère, avec un système d’établissements privés sous contrat où les personnels de droit privé sont instrumentalisés contre les personnels enseignants pour qu’ils baissent le cou et que plus moutons que penseurs, on puisse les tondre en silence, sans bruit.

Avec l’annonce d’un grand plan du numérique aussi proche du zéro en terme d’objectif qu’en terme de moyens, sauf qu’il faudra penser à donner un peu plus à Microsoft et aux  autres éditeurs de logiciels privateurs vu que c’est chez eux que notre ministère organise les rencontres numériques et qu’ils ont la gentillesse d’héberger le gentil Café Pédagogique !

Et avec tout ça, mon cher, ma chère, vous prendrez bien quelque chose ?

Une petite sécurité sociale ? Excusez-nous, elle sera, si on laisse faire, en voie de disparition.

Vous craignez le chômage, vous avez bien raison, dans les fauteuils capitonnés de Bercy, on vient de mettre les allocations dans la ligne de mire.

Je crois que je prendrais bien une journée pour montrer que j’en ai assez d’avaler des natrix (couleuvres) à collier ou cravate.

Et donc, aujourd’hui, le 16 octobre, on lèvera le pied et le poing certainement pour se faire un peu plus entendre…

En attendant, les congés de la Toussaint, bien mérités!

*(L’humanité du 14 oct)

Parcourir le BA 102 dans son intégralité…

Edito BA n°101

BULLETIN ACADEMIQUE n°101

Mots Clé :  Elections, Concours 2015, Stagiaires, Tuteurs, Métier , Formation , Lycées Pros, Apprentissage , DR, Suppléants , Retraite

Edito« Mais que font les syndicats ? »

Les syndicats, c’est toi, c’est moi, c’est nous.

Ils n’existent que parce qu’il y a des syndiqués, et qu’ils ne font rien sans que leurs actions soient décidées et portées par les salariés.

Alors tu adhères ? Tu fais adhérer ton voisin, ton collègue ?

Cquestione n’est pas un machin sans visage qui vous assure et vous dit ce que vous devez penser ou faire.

L’action du syndicat, c’est la conjugaison de questionnements et des initiatives individuelles portées en collectifs, c’est l’effet de la synergie des compétences et des idées des collègues.

Cette rentrée a été marquée par la réaffirmation d’une politique économique et sociale synonyme d’échec et de déception pour beaucoup. La fuite en avant d’un pouvoir qui s’affiche désormais ouvertement comme le partenaire ou le complice privilégié du MEDEF provoque légitimement chez de nombreux salariés, retraités et privés d’emploi comme dans la jeunesse, colère et indignation.

Exigeons un dialogue social réel ; le syndicat, toi, moi, nous… soyons acteurs pour que le rapport de force que la « lucarne à blaireaux » matraque comme irréversible s’exerce dans un équilibre plus favorable.

[Lire le BA 101]