Archives du mot-clé CGT

Le pourquoi des réformes …

Le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a annoncé ce matin dans la presse la suppression de 1.800 postes dans son ministère sur le budget 2019. Il s’est lancé dans une campagne de communication visant à expliquer que ces suppressions de postes ne se feront ni au détriment des personnels, ni au détriment du service… Pour la CGT , on ne développera pas le service public d’éducation en supprimant 1.800 postes !
 

Lire la suite

Dans le privé, se sont 600 postes en moins d’envisagés. les réformes du Lycée Général et technologiques ainsi que du Lycée Professionnelle prennent ici tout leur sens. Le ministère cherche à faire des économies, bien avant de se soucier de l’intérêt des élèves et des personnels.

Lire la suite

 

REFORME DE LA VOIE PROFESSIONNELLE : NON !

La réforme « BLanquer » de la voie professionnelle va aggraver nos conditions de travail, supprimer des postes dans toutes les disciplines et entraver la réussite des jeunes !
L’intersyndicale CGT Éduc’action , SNUEP-FSU, SNEP FSU, Sud Éducation, SNALC,
SNCL FAEN, SIES, appelle les collègues à se mettre en grève le Jeudi 27 septembre.

INSCRIPTION AUX CONCOURS SESSION 2019 : C’EST PARTI !

Les inscriptions aux concours de recrutement d’enseignants auront lieu du 11 septembre 2018, à partir de midi, au 11 octobre 2018, 17 heures, heure de Paris.

Pour les Délégué.es Académiques, le concours est le moyen de sortir de la précarité, bien que les conditions ne sont pas toujours faciles ni réunies pour mener correctement ce projet ( gérer de front travail, vie de famille, préparation au concours, …)

cliquer ici

Pour les conditions d’inscription:

  • Le Cafep (externe) s’adresse aux étudiants inscrits en master 1 ou master 2 ainsi qu’aux personnes qui remplissent les conditions pour s’inscrire en deuxième année de Master et celles qui détiennent déjà un diplôme de master ou un équivalent.
  • Le Caer (interne) concerne certaines personnes qui ont déjà travaillé dans un établissement de l’enseignement privé sous contrat, qui peuvent justifier de 3 ans de services publics et qui détiennent une licence ou équivalent.
  • Sous réserve de vérifier les conditions, il est possible de choisir de passer le concours interne du public.
  • Pour l’instant, le concours réservé (Plan Sauvadet) n’est pas reconduit pour la session 2019)

conditions d’inscription

Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter.

 

Stop à la précarité !

La titularisation des précaires est une urgence.

La CGT Educ’action revendique une loi de titularisation, élargie à l’ensemble des personnels précaires, seule a même d’apporter des réponses statutaires et collectives, elle revendique une titularisation sans condition de concours ni de nationalité, avec, le cas échéant, la création de nouveaux corps dans la Fonction Publique.

Elle revendique aussi :

– l’arrêt du recrutement de non-titulaires et, dans l’immédiat, la garantie de leur réemploi,

– l’amélioration des conditions de reclassement des non-titulaires au moment de leur titularisation,

– le renforcement dans l’immédiat des droits sociaux des non-titulaires.

voir document d’analyse [ Tract-precaires-2012 ]

Mouvement de l’emploi : Second Degré

Commission Académique de l'emploi19 janvier : tous ceux qui veulent participer au mouvement de l’emploi 2012 sont invités à déposer un dossier auprès de le CAE (Commission Académique de l’Emploi) pour la codification de la demande avant le 19 janvier 2012.

La CGT siège dans cette commission et peut suivre votre dossier. [ dossier de demande de suivi en ligne.]

MANIFESTATIONS DU 27 SEPTEMBRE 2011

Le SNPEFP-CGT invite tous les personnels de l’enseignement privé sous contrat à faire grève et à manifester le mardi 27 septembre 2011, afin de dénoncer les effets désastreux des réductions de moyens pour l’éducation nationale, aux côtés de nos collègues de l’enseignement public!

Les différentes manifestations en Poitou-Charentes:

– en Charente: à Angoulême, rassemblement devant l’Inspection d’Académie à 10h.

– en Charente-Maritime: à La Rochelle, assemblée générale des personnels à 9h30 salle de l’Oratoire et manifestation à 10h30 place de Verdun.

à Saintes, assemblée générale des personnels à 9h à la maison des syndicats rue Sercan et manifestation à 11h au palais de justice.

– en Deux-Sèvres: à Niort, manifestation à 11h devant l’Inspection d’Académie.

– en Vienne: à Poitiers, manifestation à 10h30 place d’Armes ( Maréchal Leclerc )

 

Nous entendons ainsi agir contre les projets budgétaires de 2012 pour exiger « Zéro suppression d’emploi en 2012 » et contre les propositions faites par les instances de l’enseignement privé pour participer à la réduction de l’emploi public.

Que chacun d’entre nous fasse de cette journée un succès grâce à sa mobilisation.

>>> Lire le B.A. n°74 —- Edition Spéciale Grève

Depuis plusieurs années, avec une accélération ces derniers temps en lien avec le tract Intenable de l’Enseignement Catho et les réductions gouvernementales, des déréglementations au Code de l’Education se font jour dans de plus en plus d’Etablissements sous Contrat d’Association avec l’Etat, Pêle mêle : réduction des heures de cours à 50 voire 45 minutes (le SGEC propose même de descendre jusqu’à 40 minutes) avec récupération pour ouvrir des classes supplémentaires – annualisation avec récupération des temps de stage ou des périodes d’examens (par une ou deux heures hebdomadaires « solidaires ») – regroupements anti-pédagogiques – suppression d’heures dans certaines classes « particulières » – non prise en compte des pondérations ou autre heure de première chaire – utilisation des HSE dédiées aux remplacements ou AP à des enseignements permanents sur l’année – suppression d’une heure d’enseignement par classe – etc…
Des expérimentations pédagogiques sont tout à fait possibles à condition qu’une telle demande soit faite auprès des recteurs concernés, ce que se gardent bien de faire les chefs d’établissements, cherchant ainsi à s’affranchir de l’administration pour utiliser à leur guise les moyens publics et mettre progressivement en place le face à face pédagogique comme dans les entreprises de formation. Continuer la lecture de Contre les déréglementations 

Dépasser la résignation

La révision générale des politiques publiques intimement liée à la volonté de baisser les coûts des services publics avec pour conséquence la suppression massive de postes et des modifications des missions des personnels entraîne une aggravation des conditions de travail de tous.

Le choix affirmé de réduire les solidarités (« cancer de la France » selon un ministre), d’accroître les concurrences (y compris entre établissements), les réformes multiples imposées contre l’avis des premiers concernés, personnels de droit privé, agents de droit publics, fonctionnaires et usagers, ne font que renforcer cet état de fait : les services publics n’arrivent plus à remplir leur rôle au service de la population et les personnels voient leur charge de travail se modifier, s’accroître, les rapports entre individus se dégrader.

De nouvelles formes de pénibilité se développent et les personnels, soucieux du travail bien fait, souffrent de voir « la qualité empêchée », dans tous les métiers de l’enseignement et de la formation. C’est avec cette volonté de qualité du service rendu au public qu’ils résistent et entendent retourner la situation dégradée dans laquelle ils agissent malgré tout. Il peuvent compter sur le SNPEFP-CGT pour être à leurs côtés dans ce combat de tous les instants, que ce soit sur les questions de gestion et défense des personnels (promotions, mutations, affectations, formation, …) sur les questions spécifiques au métier (réformes, …), sur les questions générales (retraites, santé, pouvoir d’achat, …).

Chacun dans nos professions le sait, et cela même, s’il ne partage pas tous nos choix, le SNPEFP-CGT est présent, actif, mobilisé. Loin de défendre un statu quo qui serait mortifère pour les usagers des services publics puisque ceux-ci ne fonctionnent pas actuellement de façon satisfaisante, le SNPEFP-CGT construit avec les collègues, met au débat et porte, face au pouvoir en place quel qu’il soit, des propositions offensives, novatrices avec le souci constant de la démocratisation et de la satisfaction des besoins des usagers, qui va de pair avec une amélioration des conditions de travail des personnels.

C’est pourquoi avec la CGT, la FSU et d’autres, nous proposons que des mobilisations se développent dès la rentrée, avec les collègues, les parents. Construisons un véritable plan d’action dont le temps fort de la grève unitaire éducation nationale le 27 septembre.

Actu – DR

Précarité, emplois du temps morcelés, petits salaires et autres réjouissances.

Le ministère de l’Education Nationale a organisé le jeudi 7 juillet 2011 une réunion sur l’application du protocole concernant les non-titulaires, la CGT-Educ’action considère qu’en l’état le projet de loi et ses applications sont inacceptables. Elle revendique la titularisation sans condition de concours ni de nationalité des non-titulaires.

Formation en Poitou-Charentes

Le SNPEFP-CGT Poitou-Charentes a organisé une réunion en direction des formateurs (intervenant dans des entreprises ou centres de formation notamment l’ISFAC et le CLAF) mercredi 6 juillet à l’UD-CGT de Poitiers, en présence de Guiseppina BONFINI, membre du bureau national du secteur Formation du SNPEFP-CGT. Nous avons abordé les différents contrat de travail, le ratio (temps devant stagiaire / temps de préparation), les frais de déplacement, les disparités salariales hommes / femmes, etc…

La CGT sera présente aux prochaines élections organisées dans le CLAF (500 salariés).