Archives du mot-clé CIDE

EdiTO BA 106

Au sommaire : notation, administrative, mouvement, 2015, CAE, CIDE, indemnité, mission, professionnelle, philosophie, soutien, concours, créteil, IRP, Charlie ?


EditoEDitO !

Après les événements du mois de janvier, les critiques, inévitablement,  sont retombées sur l’école, une fois de plus bouc émissaire. En répose, l’institution propose donc, un peu de numérique par-ci (pour une modernité progressiste), un peu de moral par-là (pour le conservatisme) et quelques mesurettes pour ratisser large et faire plaisir aux sondages.  Ne soyons pas crédules, une vraie ambition pour la réussite et l’intégration de tous dans un système permettant l’épanouissement et qui offrirait de vraies perspectives d’avenir pour les jeunes, c’est loin d’être à l’ordre du jour.

La dominante libérale insiste : l’austérité est le maître mot… quoique… et si nous nous inspirions de nos voisins grecs?

Parce qu’une lutte se gagne collectivement, ensemble disons-le haut et fort, une autre politique est bien sur possible!

[lire la BA106]

MUTATION 1er DEGRE

La Commission Inter Diocésaine de l’Emploi (CIDE) de Poitou-Charentes s’est réunie le mercredi 4 juin 2014.

Conformément aux Accords de l’Emploi, les maîtres codifiés A2, A3, A4 (priorités de réemploi) et B1, B2, B3  (mutation d’un maître du corps diocésain) ont vu leur situation étudiée en fonction de leurs voeux et dans le respect des priorités.

Les représentants CGT qui siègent à cette commission se tiennent à leur disposition pour répondre à toutes les questions.

Une fois cette étape passée, la Commission fait le point sur le nombre de services qui demeurent vacants et, en fonction du nombre de services à réserver pour les lauréats de concours (candidats classés C), propose une liste de services sur lesquels vont pouvoir postuler les maîtres classés C ainsi que les maîtres classés B4 et B5 (mutation d’un maître n’appartenant pas au corps diocésain).

La SNEIP-CGT revendique le droit à la mutation pour tous les maîtres titulaires, avec impératifs ou non, dans le respect des Accords de l’Emploi.

Comme les années précédentes, les représentants du SNEIP-CGT ont fait valoir ce droit afin que les candidats classés B5 puissent aussi avoir le droit de postuler.

Comme les années précédentes, les représentants du SNEIP-CGT se sont heurtés à une certaine réticence d’un grand nombre de membres de l’assemblée.

La CIDE a donc accepté que les maîtres classés B5 puissent participer à cette phase du mouvement.

Les voeux doivent se faire pour le 13 juin, la prochaine CIDE se réunissant le 18 juin.

Si vous êtes d’une autre académie et si vous souhaiter muter en Poitou-Charentes, les représentants du SNEIP-CGT peuvent suivre et défendre votre dossier en commission.

N’hésitez pas à les contacter.

 

 

 

Compte Rendu de la CIDE du 1er juin 2011

La CIDE... C'est magique !

Étaient présents :

– Président CIDE :M.ROUX (adjoint DDEC 86)

– Syndicats des CE : SNCEEL, SYNADEC, FEP-CFDT, SNEC-CFTC,

– Syndicats des Maitres : FEP-CFDT, SNEC-CFTC, SNPEFP-CGT et SPELC

 

Début de la séance 14 heures :

– Remise du règlement intérieur de la CIDE , signé par chaque organisation syndicale le 8 mars 2011.

– Échanges autour de la simulation du mouvement (document de travail envoyé par courriel le 24/05/2011, informations confidentielles).

– Informations sur des points de repères de fonctionnement :

– Les informations portées sur le document de travail électronique partagé par les membres de la CIDE pourront être diffusées aux maîtres concernés à l’issue de la commission de ce jour.

– L’ensemble des directeurs à nommer en Poitou-Charentes n’est pas terminé.

– Des modifications pourront encore intervenir jusqu’au 31 août, ce travail n’est donc pas définitif

Remarques et questions :

– Les maîtres obtenant lors mutation hors région peuvent permettre de libérer des postes et débloquer d’autres situations. (exeat)

– Rappel : les suppressions de postes dans l’académie :

– 48 suppressions dont 18,5 en 1er degré (fermetures). Il est rappelé que l’amendement Carle ( négociation SGEC/ MEN) a permis de récupérer 4 postes dans la région, dont certainement (sic) 1 poste pour le 1er degré

– Le CAEC souhaite que la valeur d’équivalent temps-plein soit transformée en une ouverture de classe justifiée par une hausse d’effectif et non dans un saupoudrage d’heures pour des « solutions de confort ».

ndr CGT : la notion de « solutions de confort » est une notion récurrente dans la rhétorique des représentants de la DDEC et des Chefs d’Etablissement. Le durcissement des conditions de travail est une notion qu’ils ne veulent pas entendre. La CGT tient à rappeler que de nos conditions de travail dépend notamment la qualité de notre enseignement.

– Si la question de la modification effective de la carte scolaire est amenée par un syndicat (CE+maitres), la réponse négative de la DDEC est ensuite tempérée à propos du cas de Barbezieux où un poste qui devait être supprimé est maintenu au détriment d’un ½ temps à Cognac et ½ temps ASH à Angoulême

ndr CGT : il est vrai qu’il y a pléthore d’ASH!!!

– La question des départs en retraite non confirmés est évoquée

– La DDEC déclare qu’un ¼ temps (Jarnac) n’est pas paru dans le document de travail.

– Enfin, il est demandé si les organisations syndicales pourraient avoir accès aux différents documents officiels produits par les instances pour les écoles où il y a fermeture de classes (PV de CE, de DP ou à défaut, compte rendu de concertation).

ndr CGT : cette question restera sans réponse claire.

Suite du compte rendu  en pdf