Archives du mot-clé Enseignants

RENTREE 2018 : des droits pour les uns, des devoirs pour les autres.

L’affaire Benalla en est une nouvelle illustration : les sphères du pouvoir et de l’argent considèrent que tout leur est permis, tout leur est dû. Les exemples se sont multipliés cet été :
– le nouveau patron d’Air France, nommé mi-août, touchera un salaire de 3,3 millions d’euros, 3 fois supérieur à celui de son prédécesseur, alors que le groupe se plaint que ses salariés coûtent trop cher…
– jamais les entreprises n’ont autant versé de dividendes : 497,4 milliards de dollars dans le monde sur le seul deuxième trimestre 2018 (+12,9%). En France, ce sont 44 milliards d’euros qui ont été distribués entre avril et juin : +23,5% par rapport à la période précédente… alors que se profile une croissance finalement plus faible que celle prévue par le gouvernement.

Mais pas question pour le pouvoir de décevoir les actionnaires. Les économistes dont Macron s’est entouré, comme Philippe Aghion ont donc des idées pour maintenir les droits des plus riches… en augmentant les devoirs des plus pauvres : « Il existe des solutions pour baisser ce déficit sans casser la croissance » dit-il « A commencer par la réforme de l’Etat : en réduisant le millefeuille territorial, en …

Lire la lettre

19 octobre…

Un préavis de grève est déposé dans l’Éducation Nationale du 18 au 23 octobre.
Se renseigner auprès des militants pour les lieux et horaires des manifestations du mardi 19 octobre.

Niort 11 h 30 La Rochelle : 10 h 30< Angoulême : 10 h
Thouars 11 h Saintes : 10 h 30 Chatellerault : 10 h
Parthenay 17 h 30 Rochefort : 10 h 30 Poitiers : 14 h Pointe à Miteau
Bressuire 17 h 30

Pour gagner, soyons plus nombreux le 12 !

Les sondages sont concordants :

– 70 % des Français sont en désaccord avec le texte du gouvernement sur les retraites

– 71% soutiennent l’action persévérante et la stratégie de l’intersyndicale.

CFDT, CFE/CGC, CFTC, CGT, FSU, SOLIDAIRES, UNSA, se sont engagés depuis mars 2010, au fil des journées d’action : 23 mars, 1er mai, 28 mai, 24 juin, 7 septembre, 23 septembre, 2 octobre.

C’est une affaire de résistance dans la durée, nous devons donc préparer le 12 octobre et ses suites. Continuer la lecture de Pour gagner, soyons plus nombreux le 12 ! 

En bref !…

Mise en ligne de nouveaux documents ressources :
A remplir pour que les représentants de la CGT puissent suivre efficacement votre démarche de mutation ou de demande poste

Mutation, nomination, codification des niveaux de priorité ; le mode d’emploi :

Bonnes lectures

Conseils de Classes (participations)

Obligations des enseignants du second degré

Très souvent les enseignants des disciplines aux quota horaires restreints (1heure par classe – enseignements artistiques notamment) sont invités à participer à un grand nombre de réunions et de conseils de classes

Cela alourdir de façon non négligeable l’exercice de l’enseignant.

Il est parfois utile de rappeler que le BOEN n° 38 du 12 octobre 1972, rect. BOEN n° 40 du 26 octobre 1972 donnent quelques limites…

Plusieurs collègues évoquent aussi, le Décret n° 85-924 du 30 août 1985, R.L.R. 520-0

En résumé :

Lorsqu’on a en charge un nombre de classes important, il est parfois suffisant de transmettre au professeur principal, une fiche indiquant votre évaluation du trimestre et vos remarques.

voir :

Conseils de classe

En prenant le problème sous un angle inverse : Il est important de noter que l’Indemnité de Suivi et d’Orientation rémunère notre participation aux conseils et que pour que le montant celle-ci soit soustrait de votre feuille de paie, il y a des conditions très claires.

BOEN n° 38 du 12 octobre 1972 (extrait).

3. RETENUES
a) L’indemnité prévue pour les professeurs principaux des classes de Seconde ne supporte aucun abattement.
Lorsque des professeurs sont appelés à dispenser un enseignement dans un nombre de classes de section I et II du premier cycle au moins égal à six, on ne saurait faire l’obligation à ces maîtres de participer à tous les conseils de classe. Il est bon néanmoins qu’ils assistent à certains d’entre eux, notamment à ceux qui se tiennent en fin de trimestre. Pour pallier leur absence aux autres conseils, ils voudront bien se tenir informés des remarques émises par leurs collègues et communiquer par écrit au professeur principal les observations qu’ils ont à formuler. Ces maîtres percevront l’indemnité pour participation aux conseils de classe auxquels ils auront ainsi apporté, quoique indirectement, leur contribution.