Archives du mot-clé Mutations

Edito BA 90

EditoMalgré des orientations ministérielles qui s’affichaient initialement comme ambitieuses, les inégalités scolaires poursuivent inexorablement leurs progressions à tous les niveaux de la formation. Il faut bien comprendre qu’il n’est nulle part question de dissocier l’origine sociale, les niveaux de revenus et le niveau d’échec scolaire…

Parallèlement, la condition enseignante ne cesse de se dégrader. A l’inverse de la revalorisation annoncée, statut, missions, métier, carrière, rémunération des personnels sont au contraire remis en cause, dérégulés, dévalorisés.

Doit-on laisser penser que toute proposition alternative n’est que discours électoral et après basta ?

Dans l’Enseignement Privé, que ce soit contre les abus concernant les aménagements horaires ou les obligations de service, que ce soit au sujet du cadrage et de l’évaluation des enseignants stagiaires, le gouvernement laisse dériver (discrètement) en faveur des chefs d’établissements : A nous acteur dans nos établissement de modifier le rapport de force pour que, comme agents publics, la loi du marché, quand ce n’est pas celle de l’église, ne détricote pas ouvertement tout repères légaux…

La CGT n’est pas un drugstore, nombreux sont ceux qui sollicitent nos conseils voire notre soutien du fait de situations d’exercices de plus en plus tendues. Bien sur, syndiqués ou non, nous sommes là ; mais au de-là de ce que nous pouvons prendre pour une  reconnaissance d’estime, nous souhaitons attirer votre attention sur le fait que nous n’existons que par les moyens que nous octroient  nos cotisants. La défense des droits des personnels est cruellement chronophage et peut aussi demander des moyens financiers.

Alors, avant de partir en vacances pourquoi ne pas prendre 5 minutes pour concrétiser « je suis décidé, j’adhère à la CGT ». Pour rappel : une cotisation mensuelle ne revient qu’à 4 € par mois pour un prélèvement mensuel de 12 €, vu la déduction ou le crédit d’impôt de 66 %. .. Alors adhérer, suggérez ce geste aux collègues, notre nombre sera notre force.

Nous voici donc au seuil de ces chères vacances, si nécessaires et cruciales à notre qualité de vie, profitez en donc bien.

[Lire la suite]

Edito BA 89

En guise d’édito …

Dicton du printemps

Le calme plat avant … le printemps ?

Rien de transformé en surface pour la rentrée 2013… Avec le maintien des mesures régressives des réformes en collège, LGT, et LP. La logique comptable prime toujours sur les réformes attendues.

– Rien ne nouveau pour les PSAEE… Sauf les pressions pour modifications de contrat… Sauf que les OGEC continuent à embaucher avec un temps de travail augmenté.

– Rien de nouveau sur les mutations… Sauf que les déclarations de établissements sont toujours sujettes à caution. Sauf que les chefs d’établissement tentent de réduire le rôle de la CAE.

– Rien de nouveau sur l’emploi, malgré des examens et concours réservés… Sauf que des collègues seront « sinistrés » et que les petits arrangements amiables locaux ne sont dans les faits que des leurres… Comme d’habitude !

Pourtant nous savons bien que les salariés ne jouent pas à armes égales et pour s’en sortir, il nous faut résister, se regrouper, agir collectivement.

Rien ne se fera sans vous ! Rien n’avancera sans action collective ! Le syndicat, c’est vous !


Mots clés du BA 89 :  Mutations,  Sinistrés,  Délégués rectoraux, PSAEE et TGI , HSA, Conditions de travail, Rentrée 2013, Formation en cours, Actions en cours, Syndicalisation.

[Lire la suite]

Edito BA 88

editoEn guise d’édito !

La rentrée 2013 se prépare à grande vitesse dans des conditions toujours aussi insatisfaisantes :
– l’enseignement catho veut appliquer à géométrie variable, pour un affichage local, la refondation en premier degré, ce qui ne l’empêche pas de réclamer les financements adéquats pour les activités périscolaires,
– la mise en place des concours pour la rentrée 2014 se fait par une rémunération de l’année de stage à mi temps sans que le type de contrat ne soit clarifié à ce jour, laissant ces étudiants-stagiaires à la merci des instances privées,
– les réformes régressives en second degré sont maintenues, que ce soit le bac pro 3 ans, l’AP ou autre mesure permettant toujours plus d’autonomie, mais au service des chefs d’établissement et rarement des équipes enseignantes,
– la nouveauté est une DGH composée pour partie d’HSA, ce qui va introduire encore plus de temps incomplets, permettre des attributions opaques et servir de cache-sexe à la perte de pouvoir d’achat ou autres salaires indécents.
Sans parler de la question criante de la revalorisation salariale qui se traduit par un déficit très inquiétant de candidatures aux concours et qui engendre un « travailler toujours plus ».
Concernant les négociations sur la nouvelle Convention Collective, comme il fallait s’y attendre, le collège employeur (OGEC, chefs d’établissement) a été débouté (et condamné à verser 400 € chaque organisation) de leur contestation du droit d’opposition de 4 syndicats dont la CGT : le personnel OGEC ne doit pas faire les frais plus longtemps de cette période d’incertitude due aux employeurs et des négociations loyales doivent s’ouvrir très rapidement pour une Convention Collective équitable pour les personnels.
Des actions gagnantes sont possibles : la fin du jour de carence dans la fonction publique ou la suppression du CLES2 ou C2E2I pour une titularisation en sont des exemples.
Mais que ce soit du côté des personnels OGEC, des précaires ou des enseignants « titulaires » il y a urgence à dépasser le sauve-qui-peut individuel et à intervenir dans des actions collectives localement, dans l’enseignement privé, dans toute l’éducation nationale ou plus largement avec la fonction publique ou le secteur privé.
La syndicalisation est une réponse adéquate pour s’informer, agir, peser pour transformer nos situations, pour renforcer l’action de la CGT dans les commissions régionales ou auprès du rectorat.
Pour info, la cotisation donne désormais droit à crédit d’impôt, ce qui est loin d’être négligeable pour nombre de personnels, raison de plus pour concrétiser la syndicalisation dès maintenant.
Regroupez-vous, contactez-nous, syndiquez-vous, résistez !

Mots clés du BA88 : Concours réservés – Mutations – Délégués rectoraux – Emploi – Convention collective – HSA – Retraite complémentaire – Retraite additionnelle

[Lire la suite]

Edito BA 87

En guise d’édito …

fileshareAu nom de la CGT Enseignement Privé Poitou-Charentes nous vous présentons tous nos vœux.
Pour que 2013 soit une étape réelle du changement, avec vous et non contre vous ! Rappelons nous qu’il ne faut rien attendre mais que chacun se doit participer s’il ne veut pas subir.
La CGT Enseignement Privé Poitou-Charentes a besoin de votre appui modeste voire génial, c’est le moment de nous rejoindre par la syndicalisation. Bonne année !

Au Sommaire du BA87

Rentrée 2013 | Enseignants : Retraite Additionnelle – CDI – Concours réservés – Mutations – Délégués rectoraux | Personnels OGEC :  Convention Collective – Salaires – Elections TPE

[Lire le BA87]