Archives du mot-clé ogec

RENTREE 2018 : des droits pour les uns, des devoirs pour les autres.

L’affaire Benalla en est une nouvelle illustration : les sphères du pouvoir et de l’argent considèrent que tout leur est permis, tout leur est dû. Les exemples se sont multipliés cet été :
– le nouveau patron d’Air France, nommé mi-août, touchera un salaire de 3,3 millions d’euros, 3 fois supérieur à celui de son prédécesseur, alors que le groupe se plaint que ses salariés coûtent trop cher…
– jamais les entreprises n’ont autant versé de dividendes : 497,4 milliards de dollars dans le monde sur le seul deuxième trimestre 2018 (+12,9%). En France, ce sont 44 milliards d’euros qui ont été distribués entre avril et juin : +23,5% par rapport à la période précédente… alors que se profile une croissance finalement plus faible que celle prévue par le gouvernement.

Mais pas question pour le pouvoir de décevoir les actionnaires. Les économistes dont Macron s’est entouré, comme Philippe Aghion ont donc des idées pour maintenir les droits des plus riches… en augmentant les devoirs des plus pauvres : « Il existe des solutions pour baisser ce déficit sans casser la croissance » dit-il « A commencer par la réforme de l’Etat : en réduisant le millefeuille territorial, en …

Lire la lettre

Edito BA126

EditoCes derniers temps, quelque soit leur bord, des personnages politiques arborent des idées pré-conçues caricaturales sur l’éducation au travers des médias…  Des idées…  surtout sur la façon de faire des économies sur le dos de l’éducation ! Nos experts du nivellement par le bas, n’hésitent pas à prôner de nouveaux modèles basés sur des mythes d’employabilité renonçant à toute culture humaniste.

A l’heure où se profilent les élections, on ressort les vieilles marottes bassement démagogiques ; chers enseignants,  n’aviez-vous pas remarqué que vous ne travaillez que 6 mois de l’année ?  (N. Sarkozy, France Inter, le 18 octobre 2016). Paresseux.

Et ce n’est que le début ! Jusqu’où iront-ils pour vendre des mirages à de futurs électeurs qu’ils considèrent comme des ovins prêts à tout brouter ? Et nous assistons grâce à des médias serviles à une superbe surenchère ; par exemple, à l’annonce de la future casse du statut de fonctionnaire !!!

Dans l’Éducation, l’autonomie des établissements se concrétise de jour en jour ; comme si améliorer le système ne pouvait passer que par la mise en concurrence des personnels et le développement des modes de gouvernance reposant sur la défiance et les pressions. Si certains syndicats complaisants ont accepté de telles visions de ce qu’ils considèrent comme  progrès, ce n’est pas la position de la CGT.

Comme dans tous les secteurs d’activité, nous nous devons de continuer à mobiliser nos énergies à combattre les réformes qui introduisent toujours plus d’arbitraire, de flexibilité, de précarité dans le monde du travail. Cultivons nos solidarités, soyons les grains de sables de ces perspectives régressives, résistons !  


L’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde »  – Nelson Mandela


Sommaire                               

  • Commission Académique de l’Education Nationale (CAEN)
  • Enseignement Professionnel: l’apprentissage encore et encore!
  • 1er degré
  • Migrants: n’opposons pas les misères, combattons-les!
  • Réforme du collège
  • 60 000 postes en plus, qu’en est-il exactement?
  • Personnels OGEC
  • Parcours Professionnels Carrières et Rémunérations (PPCR)
  • Criminalisation de l’action syndicale

[lire la suite du BA 126] 07